Santé

Service à la personne, quels sont les avantages fiscaux ?

Written by Georges

Engager une aide à domicile peut dans certains cas vous faire profiter des avantages fiscaux. Le bénéficiaire de ce dernier peut être la personne âgée elle-même si elle est l’employeur. Mais si c’est un de ses descendants qui emploient l’aide à domicile, ce dernier pourra alors en profiter en tant qu’employeur.

Le crédit d’impôt pour les aides à domicile

Depuis le 1er janvier 2017, toutes les personnes qui emploient un salarié à domicile actif ou inactif peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt. Mais il faudra que leur résidence fiscale se trouve en France. Ce dernier aura pour but de couvrir les dépenses qui sont liées à une aide à domicile.

Le crédit d’impôt couvre 50 % des dépenses concernant l’aide à domicile. Ainsi, toutes les dépenses qui seront retenues ne doivent pas dépasser 12000 euros + 1500 euros par personne habitant le foyer et ayant plus de 65 ans ou par ascendant de plus de 65 ans sans toutefois dépasser le plafond de 15000 euros.

Cependant, la limite est de 20 000 euros pour les personnes ayant une perte d’autonomie importante. Effectivement, ces dernières auront besoin d’une personne qui sera en mesure de les aider dans les actes de la vie de tous les jours. Les personnes qui ont à leur charge une personne invalide peuvent aussi profiter de cette somme.

Les avantages fiscaux pour l’emploi direct d’une aide à domicile

Mais pour pouvoir exploiter ces avantages, il est essentiel de remplir certaines conditions. Donc si vous êtes un contribuable de plus de 65 ans, vous pourrez profiter de ce dernier si vous employez vous-même une aide à domicile. Cependant, il ne faudra pas que cette personne soit un membre du foyer fiscal.

Cette dernière doit fournir les prestations suivantes : elle doit faire le ménage, préparer le repas et faire les courses. Mais elle doit également effectuer les tâches d’une garde malade ou d’une assistante de vie. Elle peut aussi prendre en charge le bricolage et le jardinage.

Profiter de la mise à disposition d’un prestataire d’aide à domicile

Comme il a été mentionné ci-dessus, il est également possible de bénéficier d’une mise à disposition d’un prestataire. L’aide à domicile devra alors être un salarié d’une association, d’un organisme ou d’une entreprise. En tant qu’employeur vous devrez alors être agréé par le préfet ou être éligible à l’aide sociale. Mais vous pouvez en profiter également si vous êtes conventionné par un organisme de la sécurité sociale.

Vous devrez alors pouvoir fournir les factures qui vous auront été remises par l’organisme, l’entreprise ou par l’entreprise. Il faudra que le nom et l’adresse du prestataire soient clairement inscrits sur ce document ainsi que le numéro et la date de délivrance du service. Le nom et la date de la personne ayant bénéficié de la prestation devront aussi y être clairement inscrits. Par la même occasion, le type de service qui a été fourni devra y être clairement noté. Si vous n’avez pas ce document en main, une attestation annuelle du prestataire vous sera alors utile. Découvrez sur ce lien une agence de service à la personne à Lille compétente et expérimentée.

About the author

Georges